François-Théodore Legras

Verrerie artistique et populaire française

Auteurs : Marie-Françoise Michel, Jean-François Michel, Dominique Vitrat, Jean Vitrat

Année de parution : 2012

Genre : Monogaphie

Editeur : Deux-points

Nombre de pages : 380 pages

Dimensions : 21 x 28 cm

ISBN : 978-2-7466-4005-4

Prix : 60 €

Résumé : Alors que Gallé, Daum et d'autres verriers lorrains, étaient peints et repeints par des livres aussi parfaits que leurs oeuvres de verre, Legras était un vase cassé en mille morceaux. Beaucoup étaient repérés et reconnus par les spécialistes du verre: les bouteilles à sujets, les catalogues, les vases Montjoye, les coupes gravées, étaient autant de ces morceaux, mais aucune synthèse n'existait. Par ce livre, le vase est brillamment et scientifiquement reconstitué.
La série opaline décor Delft, les signatures leg, Montjoye ou Sargel sont correctement attribuées et l'ouvrage attribue définitivement à Legras les vases chinés appelés à tort "Clichy". D'une part, Legras est désormais un être en chair et en os, parti de ses Vosges natales et devenu l'Empereur de Saint-Denis. Il a même retrouvé son vrai prénom, François-Théodore (alors que beaucoup l'appellent toujours Auguste). D'autre part, la globalité de son oeuvre prodigieusement éclectique est passée à la fois au peigne fin et sous l'oeil de l'observateur documenté et faisant preuve de recul. Au cours de ces pages, le lecteur sera transporté de l'Art-Nouveau à l'Art-Deco. A travers ce panorama photographique, ces répertoires et le catalogue raisonné qui l'émaille, il pourra dominer à son tour la production du Maître de la verrerie populaire autant qu'artistique, et qui rayonna de l'Europe occidentale à la Turquie et aux Amériques, Empire aux bases certes fragiles (il disparut au lendemain de la Grande Guerre), mais dont les vestiges archéologiques et artistiques parviennent encore à émouvoir, à passionner et à échanger.

François-Théodore Legras
François-Théodore Legras